Grenier : ne laissez pas cet espace mystérieux vous rendre malade


Une étude réalisée par l’université Chalmers a démontré que 72% des maisons avec grenier froid présentent un taux d’humidité excessif et une forte présence de moisissure. Autrement dit, seulement 1 maison sur 4 n’a pas de problème de grenier. Et vous, connaissez-vous l’état de votre grenier ? Il existe heureusement une méthode de dépistage simple et efficace des problèmes de grenier. Lisez notre chronique pour découvrir les 3 principaux signes à surveiller et évitez ainsi des complications de santé pour vous et votre famille.


Oui, l’espace au-dessus de votre tête renferme son lot de fantôme. À vous de les découvrir en inspectant votre grenier au moins une fois l’an. Mais avant de commencer, il est important d’assurer sa sécurité et de se protéger à l’aide d’un masque respiratoire et de lunettes de sécurité. Vous hésitez à vous déplacer dans le grenier ? Aucun problème : vous pouvez demeurer dans la trappe d’accès et, avec une puissante lampe de poche, vérifier l’ensemble de l’espace en portant une attention particulière aux signes suivants :




1. Les éléments de bois … de la mauvaise couleur Les matériaux situés à l’intérieur de l’entretoit ne devraient pas pouvoir être atteints par l’eau des intempéries ou la vapeur d’eau provenant de l’intérieur du bâtiment. Un indice fort révélateur d’une situation problématique est la présence d’éléments de bois qui ne sont pas de la bonne couleur. Par exemple, des cernes brunâtres indiquent souvent qu’il y a infiltration d’eau ou un problème de condensation excessive. Les taches noires ou blanchâtres, quant à elles, sont dans plusieurs cas une prolifération de moisissures. La présence de ces microscopiques champignons à l’intérieur d’un bâtiment représente un risque important pour la santé des occupants. Il est donc important de déterminer la cause derrière ces problèmes afin de corriger la situation efficacement.




2. De la rouille sur les clous, du givre ou de l’eau

Le métal des clous oxyde lorsqu’il y a présence d’eau. La présence de rouille sur les clous et autres éléments métalliques du grenier témoigne souvent d’un problème d’infiltration d’eau ou d’humidité excessive due à la formation de condensation. Une paroi humide ou des gouttelettes visibles sont des signes qui ne mentent pas. L’hiver, cela se trahira par la présence de givre sur les clous ou le contreplaqué du toit. Jetez aussi un coup d’œil à l’isolant : une condensation ou une infiltration d’eau qui dégoutte laisse des traces qui demeurent visibles même une fois sèches.




3. Présence de vermines ou d’insectes

La présence de parasites comme les petits mammifères ou les insectes peut affecter le bâtiment, créer des dommages ou générer des problèmes de santé chez les occupants (cliquez ici pour lire notre article sur le sujet). Des signes tels que la présence d’excréments, de cadavres ou de morceaux d’isolant aplatis témoignent la présence de parasites dans l’espace. Face à ces signes, il est recommandé de faire appel à une entreprise de gestion parasitaire qui pourra identifier l’espèce envahissante et traiter le problème de manière efficace et sécuritaire.


PUBLICATIONS
ARCHIVES
Rechercher par mot -clé
RÉSEAUX SOCIAUX
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
COURTIER IMMOBILIER
REMAX extra inc.

Agence Immobilière, Franchisé indépendant et autonome de REMAX Québec.

170, rue Serge Pépin, Beloeil.

stephaneburelle@hotmail.com

CONTACTEZ-MOI

stephaneburelle@hotmail.com

Cél. : (514) 707-3629

Fax :  (450) 464-1433

Bureau : (450) 464-1000

  • Google+ Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon